Un premier MBO pour AIGA

Un premier MBO pour AIGA

Published on : 23/06/2022 23 June Jun 06 2022

Avec le départ en retraite de ses dirigeants, une nouvelle vague de managers prend le relais à la tête de l’éditeur lyonnais de logiciels et applications web pour le secteur de la petite enfance de 11 M€ de chiffre d’affaires et ce, avec le soutien de Capelia qui le valoriserait près de 30 M€.

Par Anne Joly - Publié le 15 juin 2022 

Elle est loin l’association qui, dans les années 1980, cherchait à simplifier la gestion administrative des associations… Pour autant, au moment de changer de mains, Aiga, devenu une société de 11 M€ de chiffre d’affaires qui développe depuis 1993 des logiciels dédiés à la comptabilité, la gestion et la paie des associations, notamment dans le secteur de la petite enfance qu’elle a abordé à partir des années 2000, s’est appuyée sur ses valeurs pour la guider dans ses choix. Son dirigeant Philippe Duchamp et les managers qui, avec lui, détenaient environ 80 % du capital, « n’ont pas pris le risque d’une solution qui aurait dénaturé leur projet et ont choisi la continuité », explique Bertrand Simon, associé de Bycap, leur conseil. De fait, après avoir cheminé dans un premier temps avec un fonds, sans aboutir, puis examiné l’éventualité d’un adossement industriel, ils se sont tournés résolument vers la solution de la transmission à une nouvelle génération de managers avec le soutien de Capelia. Ainsi, Alexandra Vidal, Arnaud Decaezemaeker, Fabrice Biollet et Rémi Appaix emmenés par Jean-Philippe Meunier se reluent-ils fortement pour prendre le contrôle de la société lyonnaise tandis que le fonds d’entrepreneurs investit en haut de fourchette (2-8 M€) pour s’adjuger plus de 40 % du capital. Une dette senior de moins de trois fois l’Ebitda (lequel s’élève à 2,3 M€) a été souscrite par Banque Populaire Aura et CIC. Selon nos sources, la valorisation de ce MBO avoisine les 30 M€.

Accompagner le passage au full web

Capelia, qui a déployé en un an près de 50 % son fonds n°5, signe là son sixième investissement. « Pour nous c’est un travail de longue haleine qui a payé puisque nous avions approché Aiga en 2018 », raconte Jean-Christophe Fayard, directeur associé de la société de capital investissement basée à Lyon. Un « travail d’approche directe, d’évangélisation et de patience avec les dirigeants » qui lui a permis de se distinguer au cours du process « ultra rapide et resserré » mis en place par Bycap. Pour l’investisseur, il s’agit désormais d’accompagner la société dans une étape importante de son évolution. Connue pour son logiciel phare, Noé, destiné au monde de la petite enfance et de l’animation (crèches, centres sociaux…) mais aussi pour Cloé, dédié à la paie et à la comptabilité, Aiga passe progressivement en mode « full web ». Après avoir vendu des licences, la société distribue ses produits en mode SaaS. Avec un succès grandissant auprès des établissements d’accueil de jeunes enfants, notamment après le confinement qui en a accéléré la digitalisation. Selon l’investisseur, la société de plus de 110 collaborateurs implantés à Lyon, Paris, Poitiers et Toulouse, enregistre entre 5 et 10 points de croissance annuelle et devrait poursuivre sur sa lancée, d’autant qu’elle continue à faire évoluer ses logiciels avec des modules supplémentaires et développe ses applications à destination des familles.


Les intervenants de l'opération AIGA
LBO / MBO

- Société cible : AIGA
- Acquéreur ou Investisseur : CAPELIA, Louis Veyret, Jean-Christophe Fayard, Yvan Bachaud, MANAGERS, Jean-Philippe Meunier, Alexandra Vidal, Arnaud Decaezemaeker, Fabrice Biollet, Rémi Appaix
- Cédant : MANAGERS, Philippe Duchamp, Jean-Philippe Meunier, Daniel Herbepin, Gilles Barbaret, Alex Cohen, Alexandra Vidal, Fabrice Biollet, Rémi Appaix
- Acquéreur Banquier d'Affaires / Conseil M&A : BYCAP ADVISORY, Bertrand Simon, Elena Mazille, Maxime Terraes
- Cédant Avocat corporate : LAMY LEXEL, Michel Masoëro, Julie Thomas
- Managers Avocat d'Affaires : LAMARTINE CONSEIL, Stéphane Rodriguez, Audrey Billon
- Dette : BANQUE POPULAIRE AUVERGNE RHÔNE ALPES (BPAURA), Olivier Peyne, CIC LYONNAISE DE BANQUE, Manon Estermann

History

<< < ... 3 4 5 6 7 8 9 ... > >>
Information about cookies
We use technical cookies to ensure the proper functioning of the site, we also use cookies subject to your consent to collect statistics visit.
Click below on & laquo; ACCEPT & raquo; to accept the deposit of all cookies or on & laquo; CONFIGURE & raquo; to choose which cookies require your consent will be registered (statistical cookies), before continuing your visit to the site. More details
 
ACCEPT CONFIGURE REFUSE
Cookie management

Cookies are text files stored by your browser and used for statistical purposes or for the operation of certain identification modules for example.
These files are not dangerous for your device and are not used to collect personal data.
This site uses cookies of identification, authentication or load-balancing not requiring prior consent, and audience measurement cookies requiring your prior consent in application of the texts governing the protection of personal data.
You can configure the setting up of these cookies by using the settings below.
We inform you that if you refuse these cookies certain functionalities of the site can become unavailable.
Google Analytics is a tool for measuring audience.
The cookies deposited by this service are used to collect statistics of anonymous visits in order to measure, for example, the number of visitors and page views.
This data are used to follow the popularity of the site, to detect possible navigation problems, to improve its ergonomics and the user experience.